Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 09:27
LE FANTOME QUI ECRIVAIT DES ROMANS !

Et voilà ! Le fantôme qui écrivait des romans est paru chez Balivernes avec une magnifique couverture de Gilles Francescano.

C'est vraiment un drôle de roman. Pas rigolo mais très étrange. Difficile à résumer.

"C'est l'histoire d'un auteur paranormal...

C'est l'histoire d'une fille emprisonnée par elle-même...

C'est l'histoire d'un livre étrange...

Trois voix, trois existences qui sont liées quand s'enchevêtrent littérature et réalité"

Ou plus simplement, comment l'auteur, le lecteur et le personnage principal d'un roman se rencontrent...

Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 13:50

Lu, il y a quelques instants, sur le blog LIRADO, ce très bel avis après la lecture de Ma petite soeur d'occasion (Nathan).

Je dois avouer que ça fait très plaisir, surtout quand on a un coup de mou, ce qui arrive tôt ou tard à tout le monde. Et puis ça compense les avis, pour le moment mitigés, à propos de A la poursuite du livre des secrets (éditions Oskar) que je publierai bientôt sur ce blog. Il n'y a pas de raison de ne citer que les avis positifs...

"Hugo est abasourdi lorsque ses parents lui annoncent qu’ils vont adopter ! Lui qui adorait être fils unique va maintenant devoir partager  ! Il n’en est pas question ! En plus, Fabyby, c’est son nom, elle est née en Ethiopie. Ils ne vont pas du tout se ressembler ! Et comment ses amis vont-ils prendre la nouvelle ? Sûrement en se moquant de lui !

L’adoption est un sujet difficile à aborder avec un enfant. Un roman comme Ma Petite soeur d’occasion est un formidable moyen pour aborder la question en famille, que l’on soit ou non concerné par la situation. Ainsi, Hugo, le jeune héros de Ma Petite soeur d’occasion a toujours apprécié sa situation de fils unique. Il sait que ses parents veulent adopter depuis longtemps, mais jusqu’ici il faisait la sourde oreille. Devant le fait presque accompli, la pilule a un peu de mal à passer surtout que cette future petite sœur est loin d’être comme lui ! Elle est noire ! Alors que ses parents sont en route vers l’Ethiopie, Hugo va seulement avoir quelques jours pour s’habituer à l’idée…et ce n’est pas gagné d’avance !

J’ai beaucoup aimé Hugo et je trouve que c’est un personnage très crédible. Les enfants qui pourraient être amenés à vivre une situation comparable se reconnaîtront facilement dans ce personnage qui n’a pas un mauvais fond mais n’a pas du tout envie de voir son quotidien bouleversé.  En effet, Hugo est un enfant unique choyé et il va devoir faire une place à une nouvelle venue, lui qui n’a jamais connu le partage de quoi que ce soit.  Ses propos envers sa future petite sœur sont durs, parfois racistes mais ce n’est pas par méchanceté gratuite, simplement parce qu’il a peur des bouleversements qui arriveront avec l’arrivée de Fabyby et aussidu regard des autres ( surtout !)

Au début de ma lecture, je pensais que Ma Petite soeur d’occasion raconterait l’arrivée de Fabyby dans la famille mais pas du tout. Finalement c’est tout le travail d’acceptation qu’Eric Sanvoisin évoque et il le fait avec justesse mais aussi avec humour. Hugo a quelques jours pour se mettre dans la peau d’un grand-frère d’une enfant adoptée. De fait, le garçon va énormément apprendre et grandir en un très court temps. Lui qui est membre d’un groupe qui terrorise les petits, va peu à peu, se questionner sur ses actes et prendre de la distance avec ses amis harceleurs.
Ma petite soeur d’occasion évoque également le « racisme ordinaire » à travers des propos ou scènes marquantes qu’Eric Sanvoisin met parfaitement en scène. Grâce à une nouvelle amie, Hugo va ouvrir les yeux et se rendre compte de la méchanceté de sa bande. Mais changer n’est évidemment pas facile !"

Que c'est agréable !

Une magnifique analyse de MA PETITE SOEUR D'OCCASION !
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 17:32

Vendredi 7 octobre, Ma petite soeur d'occasion (Nathan) a reçu le prix Lire en poche jeunesse du salon de Gradignan (12 e édition). 250 élèves de CM2 et de 6e ont lu le roman et, au terme du vote, Ma petite soeur d'occasion est arrivé en tête !

Youpi !

Ce qui est bien à Gradignan, c'est que les auteurs jeunesse sont aussi bien accueillis que les auteurs adultes. La remise des différents prix se déroule en même temps et au même endroit.

Je suis intervenu sur scène et, au lieu de dire merci à papa, maman, la bonne, etc, j'ai préféré rendre hommage aux personnages qui m'ont accompagné et que j'ai suivis tout au long de l'écriture de ce roman.

Et comme le livre est séléctionné pour cinq ou six autres prix, la récolte n'est peut-être pas encore finie...

J'espère que Ma petite soeur d'occasion aura une longue vie...

 

Un premier prix pour Ma petite soeur d'occasion !
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 15:58

A la poursuite du Livre des secrets, roman fantastique, vient de paraître chez Oskar avec une très belle couverture signée Matthieu Roussel.

Jaime, un enfant des rues, est surpris par le shérif du roi en train de voler une pomme. Le souverain lui propose de lui laisser la vie sauve s'il parvient à lui rapporter Le livre des secrets, l'ouvrage le plus précieux au monde qui se trouve dans la forêt des arbres à livres.

L'un des personnages principaux de ce roman est un marque-page sur pattes qui cherche à s'affranchir de la domination des hommes et à devenir quelqu'un. Sa rencontre avec Jaime bouleversera son destin et celui du garçon...

A la poursuite du Livre des secrets...
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 14:43

Le blog Encres et Calames a bien aimé Au secours la rentrée (avec Mylène Rigaudie) chez ABC Melody.

"Aujourd’hui, Jules entre au CP, mais ça débute plutôt mal : Jules est dans une classe qui ne regroupe que des animaux. Il n’a pas du tout envie d’y rester et les animaux n’ont pas plus envie de le voir fréquenter leur classe. Ça s’annonce très compliqué…
Éric Sanvoisin et Mylène Rigaudie dédramatisent habilement ce moment horriblement stressant qu’est la rentrée, tout en transmettant une belle leçon de tolérance et d’acceptation de la différence, avec humour et subtilité !"

Un autre avis  sur Au secours la rentrée
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 17:19

Il est sorti est il est beau, l'album Au secours la rentrée, joliment illustré par Mylène Rigaudie et paru chez ABC Melody !

Le webzine culturel Café Powell ne s'y est d'ailleurs pa trompé..

Eric Sanvoisin a de multiples casquettes car il a exercé (ou exerce encore) de nombreux métiers : auteur de littérature jeunesse, correcteur/relecteur dans l’édition, éducateur spécialisé, maquettiste, assistant maternel, papa (de 9 enfants !), bibliothécaire et membre du comité de rédaction de la revue Griffon ! Et il vient de publier, avec Mylène Rigaudie, un album au titre de circonstance : Au secours, la rentrée !

Aujourd’hui, Jules rentre au CP. C’est le grand jour ! Mais il commence plutôt mal. D’abord, Jules arrive en retard et se fait remarquer. Lorsqu’il arrive enfin en classe, stupeur : tous ses nouveaux camarades sont en fait… des animaux ! Et certains sont même dangereux, comme Nanouk, le jeune louveteau d’Alaska.

Jules n’est pas certain de vouloir rester dans cette classe : les élèves sont bien trop différents de lui. Entre Joey le kangourou venu d’Australie, Tou-mou le panda venu de Chine, Luigi le marcassin italien, Jules est presque sûr de ne pas trouver sa place.
Or, s’il est réticent à fréquenter une classe aussi disparate et différente de lui, les autres pensent de même : impossible de fréquenter un bipède ! La situation pourrait s’envenimer, d’autant que la cantine est mixte et que les autres élèves (tous humains !) ne sont pas près de partager leur espace.

Mylène Rigaudie donne au texte une coloration douce, pleine de tendresse : visages et faces offrent des expressions très détaillées, qui traduisent les sentiments contradictoires qui agitent nos petits élèves.
En effet, cette rentrée est plutôt mouvementée mais l’album permettra de dédramatiser ce moment angoissant de la vie d’un jeune élève. De plus, il offre une belle leçon de tolérance. Jules est désappointé de rencontrer une classe avec des gens aussi différents de lui, ce qui arrivera à tout jeune élève découvrant sa nouvelle école. A cela s’ajoute, pour Jules, la crainte de rencontrer ceux qui ne sont que des étrangers venant d’ailleurs (parfois loin) et aux modes de vie vraiment très différents des siens. Cette première journée d’école lui apprendra à surmonter ses préjugés et à s’ouvrir aux autres !
Un bel album à lire et à offrir !

Au secours la rentrée !
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 11:50

Deux nouvelles sélections à des prix littéraires pour Ma petite soeur d'occasion.

Tout d'abord, le prix Passerelle (s) organisé dans le limousin pour les niveaux CM2/6e.

Ensuite, le prix "Le primé de l'année" organisé par la ville de Reims pour les CM1/CM2/6e.

Pour le moment, ça fait trois et c'est très bien !

Deux de plus...
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 13:33

Je croyais que c'était fini...

Mais non ! Le parloir n'est pas encore mort !

Le roman vient de recevoir le prix des Azurés (un prix littéraire organisé pour les jeunes du centre Alsace : collèges et lycées).

C'est le onzième...

Au coude à coude avec Miss Pérégrine et les enfants particuliers...

Je m'étais résigné à finir bon deuxième...

Mais non !

Surprise !

Une onzième prix pour Le parloir...
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 08:17

Mon Quotidien a consacré une demi-page à Ma petite soeur d'occasion.

Yes !

Avec les avis de trois petits lecteurs...

C'est tout simple mais ça fait chaud au coeur.

Sous la plume d'Adèle Tariel. Merci, Adèle !

 

Ma petite soeur d'occasion dans Mon Quotidien...
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 08:11

C'est le titre du roman qui va paraître aux éditions Oskar le 15 septembre 2016.

Le titre d'origine était : Dans la forêt des arbres à livres...

Il paraît que ça ne donnait pas envie de le lire...

Le pitch de l'éditeur : Jaime, un enfant des rues, est surpris par le shérif du roi en train de voler une pomme. Le souverain lui propose de lui laisser la vie sauve s'il parvient à lui rapporter Le livre des secrets, l'ouvrage le plus précieux au monde qui se trouve dans la forêt des arbres à livres.

C'est une histoire originale qui marche sur un fil entre fantastique et conte...

En voici la couverture, découverte par hasard sur internet...

 

A la poursuite du Livre des Secrets...
Repost 0
Published by Le buveur d'encre
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Eric Sanvoisin, auteur jeunesse
  • Le blog d'Eric Sanvoisin, auteur jeunesse
  • : Un blog à déguster avec une paille, réservé aux buveurs d'encre...
  • Contact

Recherche