Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 15:41

Dimanche 22 mars, je pars (avec ma douce) en Autriche pour une tournée d'une semaine, à la rencontre des lycéens autrichiens, dans le cadre du prix des lycéens autrichiens 2015 pour lequel 1, 2, 3... foulard est sélectionné... Anne Vantal et Jean-Paul Nozière sont déjà passés avant moi.

C'est moi qui clôture les visites !

Nous allons sillonner tout le pays, en partant de Vienne, puis en passant par Linz, Braunau, Reutte, Feldkirch, Klagenfurt, Judenburg, Graz et retour à Vienne le samedi pour une journée de tourisme !

En tout 8 rencontres et pas mal de kilomètres avalés.

J'ai hâte !

 

 

Bientôt, l'Autriche...

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 09:34

Ma mère en vigilance orange, c'est le titre du roman Ado que je viens de terminer et qui est parti en lecture chez Gründ pour la collection La Différente.

Le thème en est simple : Louise a 16 ans, un petit frère qu'elle surnomme la taupe, une mère atteinte de sclérose en plaque et un père qui décide un beau matin de plaquer tout le monde.

Le roman raconte la vie quotidienne de ce qui reste de la petite famille. Louise a l'impression de devenir la mère de sa mère qui ne peut plus travailler et passe le plus clair de son temps à dormir. 

C'est un roman très différent des deux précédents, Le parloir et 1, 2, 3... foulard, car j'ai choisi dès le départ d'écrire un roman optimiste dans lequel la solidarité entre les différents personnages (pas tous, faut pas pousser !) illumine une vie qui pourrait être bien sombre. 

J'espère avoir réussi mon pari qui consistait en grande partie à créer des personnages attachants et combattifs...

J'ai eu beaucoup de mal à trouver un titre qui me plaisait vraiment. Le titre provisoire était : Je suis la mère de ma mère. Mais je le trouvais un peu plombant et un peu trop bavard. J'avais envie d'un titre coloré !

Ma mère en vigilance orange me paraît plus lumineux et plus original...

Mais peut-être n'êtes-vous pas d'accord avec moi...

 

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 16:36

Mon prochain livre paraîtra le 5 mars 2015 aux éditions Auzou..

Il s'agit de Braise, le premier tome d'une nouvelle trilogie mettant en scène l'enfant-dragon et s'intitulant cette fois L'île aux dragons.

Les dragons ont fui le monde D'organd pour s'installer sur un île vierge baptisée Braise où ils comptent repartir de zéro.

Mais c'est sans compter sur la puissante rancune des hommes... et surtout sur la haine des chasseurs de dragons.

Avec, aux pinceaux numériques, Jérémie Fleury qui est en train de devenir un spécialiste des dragons !

Braise !

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 15:38

1) de bien terminer le roman ado commencé il y a un mois pour la collection La Différente chez Gründ où j'ai déjà publié Le parloir et 1, 2, 3... foulard. J'espère écrire, pour une fois !, une histoire poignante et lumineuse, même si le thème, une fois de plus, n'est pas léger, léger...

 

2) d'écrire dans la foulée (pas avant fin février) la dixième aventure des buveurs d'encre : j'ai le thème et le titre mais pas le reste !

 

3) d'écrire ensuite le troisième tome de la deuxième trilogie de L'enfant-dragon qui s'intitule L'île aux dragons, dont le tome 1 va paraître en mai 2015 et le tome 2 en septembre 2015.

 

4) de réussir à trouver un éditeur pour mon roman La forêt des arbres à livres...

 

5) de republier chez Auzou Le mangeur de lumière (paru chez Casterman en 1998) qui a pour personnage principal le magicien du roman L'homme au masque de brouillard (par chez Auzou en septembre 2014)... Curieusement, je n'ai encore jamais réussi à republier un de mes livres épuisés... Je me débrouille vraiment comme un manche !

 

6) de publier Le magicien d'Os, un roman fantastique pour ados qui devrait être illustré par Gilles Francescano. C'est un projet qui me tient particulièrement à coeur, à cause du texte et du talent de Gilles...

 

7) de publier un recueil de nouvelles Chez Le Muscadier (en cours !) qui pourrait s'intituler On peut pardonner, mais oublier, c'est impossible. J'attends le verdict !

 

8) de devenir grand-père pour la deuxième fois (c'est déjà dans les tuyaux... Oh, voulais dire dans la boîte !). Un cadeau du jour de l'an !

 

9) d'avoir plein d'autres surprises livresques et humaines !

 

10) de... Les souhaits ne sont pas rangés par ordre de préférence ! C'est juste pour que ce soit plus clair...

 

Et je vous souhaite à tous d'être aussi heureux que moi  pour 2015 et pour la suite...

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre - dans Humeurs
commenter cet article
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 10:45

Je viens de terminer un roman fantastique qui m'a occupé six mois. ça tombait bien, je ne savais pas quoi faire !

Il s'intitule Dans la forêt des arbres à livres...

C'est l'histoire de Jaime, un garçon des rues condamné à mort par le roi pour avoir volé une pomme. Mais le monarque lui offre la possibilité d'avoir la vie sauve si Jaime lui rapporte le Livre des Secrets qui se trouve quelque part dans la forêt des arbres à livres...

Le problème, c'est que Jaime ne sait pas lire...

Une fois dans la forêt, il rencontre un marque-page sur pattes qui va l'accompagner dans sa dangereuse quête...

212 pages, beaucoup de travail pour créer cet univers que j'espère original...

 

Depuis qu'il est terminé, je me suis lancé dans l'écriture de L'homme aux jambes de fer, le deuxième tome de la trilogie L'île aux dragons dont le premier tome, intitulé Braise, va paraître chez Auzou en mai 2015.

 

Dans la forêt des arbres à livres

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre - dans Ce que je suis en train d'écrire
commenter cet article
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 15:05
1, 2, 3... foulard continue de faire parler de lui... en bien !

Voilà une magnifique chronique parue sur le blog La planque à libellules signée Chiky Poo.

"Voilà deux ans de cela, j'ai découvert "Le parloir" d'Éric Sanvoisin et j'avais eu un sacré coup de coeur avec cette lecture. Alors quand j'ai vu que pour le Masse Critique Jeunesse sur Babelio en octobre, ils proposaient son nouveau roman, je n'ai pas hésité et j'étais derrière mon ordinateur à 7h du matin... J'ai été sélectionnée et j'ai donc reçu le livre la semaine dernière (merci à Babelio et merci aux éditions Gründ). J'ai fini ma lecture en cours (dont je vous reparlerai) avant de me lancer dans celle-ci... que j'ai dévorée en 1h10 de temps !

EN RÉSUMÉ

"Le jeu des étoiles, c'est fort, très fort ! C'est difficile à expliquer avec des mots. Il faut le vivre. Parfois, tu t'évanouis. Mais toujours, tu recommences. C'est un voyage loin, loin, loin..."

Charlotte, douze ans, n'a pas mené vie facile malgré son jeune âge. Fraîchement arrivée dans un nouveau collège, elle angoisse à l'idée de la nouveauté, jusqu'à ce qu'elle fasse la connaissance de Coraline qui lui fait rencontrer Jordan et les membres du "Clan des étoiles" et découvrir le "Jeu des étoiles"...

CE QUE J'EN AI PENSÉ

Comme pour "Le parloir", la narration se fait à la première personne du singulier, dans un chapitrage rapide et très court, comme si on respirait rapidement. Cette manière d'écrire donne beaucoup de sens au roman je trouve. Le ton d'Éric Sanvoisin est juste sans jamais en faire trop, on a le regard de cette adolescente malmenée par la vie qui ne tombe jamais dans la facilité.

Le récit se fait sur de nombreux aller-retours entre un avant et un après "jeu du foulard". J'ai vraiment apprécié que l'on découvre l'histoire de cette adolescente de manière si progressive. Tout va à la fois trop vite et trop lentement. Et j'ai encore plus apprécié de n'avoir aucune idée de la manière dont l'histoire allait tourner.

Le personnage de Charlotte est touchant et si parfois elle a un comportement qui pourrait déranger, à aucun moment je ne lui en ai tenu rigueur. Sans lui trouver d'excuse, j'ai eu de l'empathie pour elle. Par contre, j'ai quasiment immédiatement détesté Jordan. Et Vanessa. Pour Jordan, je pense que c'est normal vu la manière dont il s'adresse à son entourage. Pour Vanessa, je ne saurai pas dire pour quelle raison je ne l'ai pas aimée. Coraline est plus nuancée, plus effacée, mais elle est importante dans le récit. Les liens entre les uns et les autres sont très particuliers.

Mais je crois que la vraie réussite de ce roman réside dans la narration par Charlotte. Je ne souhaite pas en dévoiler plus, je pense qu'il faut garder le "secret" sur la façon dont le texte est amené.

Éric Sanvoisin nous offre une fois de plus un texte fort, qui tombe juste, une lecture haletante qui m'a laissée essoufflée, avec l'impression d'avoir pris un gifle arrivée à la dernière page. C'est un roman magnifique, pour une histoire prenante sur un sujet dont on ne parle que peu en littérature de jeunesse. En bref, un énorme coup de cœur, à mettre entre toutes les mains sans aucune hésitation, car il me semble important et même nécessaire d'aborder le sujet qui est souvent tabou mais qui fait des morts régulièrement !

Merci, M. Sanvoisin, d'écrire aussi bien et d'aborder de tels sujets. Merci. "

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 11:30
Plus de pubs !

Je viens d'effectuer la migration de mon blog sur la nouvelle plate-forme d'Overblog et, ô miracle, la pub a disparu !

Pourvu qu'elle ne réapparaisse pas !

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 14:33

Voilà mes horaires de dédicaces pour le salon de Montreuil qui approche doucement...

 

Eric cow-boy

samedi 29 novembre

- 15h00 à 16h00 : GRUND

- 16h00 à 18h00 : AUZOU

 

Dimanche 30 novembre

- 10h00 à 12h00 : AUZOU

- 14h00 à 16h00 : LE BUVEUR D'ENCRE

- 16h00 à 17h30 : NATHAN

- 17h30 à 18h30 : GRUND

 

Lundi 1er décembre

- 9h30 à 11h00 : NATHAN

- 11h30 à 13h00 : GRUND

Je n'aurai pas beaucoup le temps de me balader...

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre - dans Humeurs
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 14:37

Je serai à Noir sur la ville les samedi 15 et dimanche 16 novembre 2014. Pour une fois, c'est un salon du livre juste à côté de chez moi.

Man-of-today.jpg

J'aime beaucoup cette présentation qui orne une la vitrine d'un des commerces de Lamballe.

Man of today !

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre - dans Humeurs
commenter cet article
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 15:49

Comme je sais que le roman 1, 2, 3... foulard fait l'objet de censure auprès de certains médias, en  raison de son sujet et du parti pris que j'ai choisi pour l'écrire, je vous offre un petit florilège des avis déjà récoltés...

Couv foulard et bandeau

 

- "Un livre important à glisser dans le cartable des jeunes collégiens, aux grands yeux tout neufs, pour qu’ils ne se trompent pas de rêve."

Nathalie Riché, AllonZ'enfants (Blogs de l'Express)

- "Un texte fort, horrible et qui, malheureusement, résonne juste."

Les papotis de Sophie (Blog de littérature jeunesse)

- "À nouveau, Eric Sanvoisin s’emploie par les mots et la littérature à apporter des réponses à ses jeunes lecteurs et à les confronter aux conséquences de leurs actes. Une bien belle démarche que l’on ne peut que saluer et faire partager, pour que l’isolement et l’impression de solitude ne conduisent plus aux jeux dangereux, quels qu’ils soient."

Unwalkers (Blog de littérature)

- "En abordant le sujet du jeu dangereux du foulard, où l'on bloque sa respiration, ce roman nous montre comment la fragilité et le besoin d'amour aveuglent et mènent parfois à la mort."

Magazine Le Monde des Ados du 10 septembre 2014

- "Une pépite en cette rentrée littéraire ! Le dernier roman d'Eric Sanvoisin est une pure merveille à mes yeux !"

Marie (Blog de littérature C'est à lire)

- "Après le magnifique roman Le parloir, Eric Sanvoisin nous offre un texte d’une intense émotion et d’une grande justesse sur le dangereux jeu du foulard, malheureusement trop connu auprès des enfants. Coup de cœur !"

Delphine (librairie La Galerne, Le Havre)

En fait, ça me fait du bien et comme il n'y a pas de mal à  se faire du bien, je n'ai pas hésité !

 

Partager cet article

Published by Le buveur d'encre - dans Humeurs
commenter cet article