Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 13:40

Je ne résiste pas à l'envie de partager l'avis du blog Unwalkers, paru aujourd'hui, sur mon roman Le parloir.

Pour le plaisir...

le parloir

 

 « Dans un parloir, on se regarde toujours avant de parler. »

 Nous vivons une époque de consommation qui multiplie les offres. Regardez tous ces modèles de voitures, de vêtements, de téléphones, tous ces films… et pourtant, tout finit par se ressembler. De la même façon, les livres pullulent chez nos amis libraires en finissant bien souvent par se ressembler eux-aussi. Dans cet univers saturé, trouver la perle est devenu plutôt compliqué.

Et pourtant… en voilà une : « Le parloir »

 Un texte court, brut mais tellement juste et attachant. Et différent.

 Yan, à peine majeur, est incarcéré depuis une semaine, accusé d’avoir poignardé le père de sa petite amie. Et depuis une semaine, il n’a pas prononcé le moindre mot.

 Eric Sanvoisin s’appuie sur une construction originale et très bien maitrisée pour nous délivrer un récit puissant et émouvant. En alternant les scènes de parloir – avec sa grande sœur, sa mère, sa petite amie, son avocat – et des scènes du quotidien de Yan derrière les barreaux et dans le bureau du juge, Eric Sanvoisin nous dresse un tableau sombre et violent du milieu carcéral. Et surtout particulièrement juste et saisissant. Nul besoin d’extrapoler, de rajouter à la violence, les mots, choisis avec soin, se suffisent à eux-mêmes. Et le rythme soutenu fait le reste. Les murs qui se dressent autour de Yan, mais également au plus profond de lui-même (au point de le rendre mutique), sont là, devant nous, clairement et parfaitement décrits, si bien suggérés qu’ils finissent par se refermer autour de nous jusqu’à la dernière page.

Un livre accrocheur, un ton juste, un style incisif, une histoire touchante… et si cela ne suffisait pas à vous convaincre, une chute qui fait de ce livre un vrai plaisir de lecture.

Bien entendu, vous allez dire que je ne suis pas objectif. Et vous aurez raison ! Et même, je revendique ma non-objectivité !

Voilà qui équilibre un peu les doutes qui m'ont assailli quand les éditeurs, par légions, on refusé le manuscrit de ce roman en 2009, 2010 et 2011...

Merci, Monsieur ou Madame Unwalkers !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le buveur d'encre - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

big boss 22/02/2014 20:36

alors coucou, on est 6 a 7 sur le site ^^
femmes et hommes, site anarchique
c'est un coup de cœur d'un chroniqueur
le livre est bon, vous n'avez vus pas a nous remercier
nous si

a vous relire

Le buveur d'encre 22/02/2014 21:16



Ok.


Merci quand même !



Présentation

  • : Le blog d'Eric Sanvoisin, auteur jeunesse
  • Le blog d'Eric Sanvoisin, auteur jeunesse
  • : Un blog à déguster avec une paille, réservé aux buveurs d'encre...
  • Contact

Recherche